> ACTUALITES
PRESSE
Stratus packaging sort des sentiers battus

Voir l'article


L'étiquettage des origines en test

Voir l'article


Le numérique en force

Voir l'article


Stratus Packaging Limoges mise sur les étiquettes à valeur ajoutée

Voir l'article


Stratus Packaging organise sa journée Portes Ouvertes de son site de Limoges - 23 juin 2016

Voir l'article


Les imprimeurs attentifs aux évolutions

Voir l'article


le code à bulles en plein boom

Voir l'article


la friche Jean Caby pourrait accueillir 100 salariés en 2016

Voir l'article


Soutenez le combat contre l'autisme en achetant des saucisses de Morteau

Voir l'article


Une seconde vie pour l'ancien site de Jean Caby à Saint-Priest-en-Jarez

Voir l'article


Stratus packaging dopé par le numérique

Voir l'article


Stratus packaging investit ses nouveaux locaux le 20 avril

Voir l'article


Stratus Packaging s'ancre durablement à Saint-Priest-en-Jarez

Voir l'article


Le déménagement de Stratus Packaging avance à grands pas

Voir l'article


Grösser, mehr Kapazität und ein neues Logo

Voir l'article


Emballage Magazine

Voir l'article


Certification BRC IOP mai 2015

Voir l'article


Stratus Packaging investit fortement en impression numérique.

Voir l'article


Stratus Packaging déménage et investit dans le numérique.

Voir l'article


Stratus Packaging s'installe sur l'ancien site Jean Caby

Voir l'article


Le groupe s'installe sur l'ancien site Jean Caby

Voir l'article


Stratus Packaging double le nombre de ses machines numériques et investit dans l'impression digitale jet d'encre

Voir l'article


Stratus Packaging recentre ses activités à Saint-Priest-en-Jarez

Voir l'article


Stratus Packaging change de logo

Voir l'article


Elastitag accroche l'oeil et le produit

Voir l'article


« Stratus Packaging : la PME de l'Ain absorbe le Ligérien JPL étiquette » le journal des entreprises

Voir l'article


« Stratus Packaging : une usine in-mould à part entière » le magazine Etiquettes Plus, Septembre 2014

Voir l'article


« Stratus Packaging inaugure son site Seec » Caractère, Juin-Juillet 2014

Voir l'article


« Stratus Packaging poursuit ses investissements » Emballages Magazine, Juin-Juillet 2014

Voir l'article


Communiqué de presse Stratus Packaging et JPL juin 2014

Voir l'article


Communiqué de presse Stratus Packaging et JPL juin 2014 (Anglais)

Voir l'article


« La SEEC à la pointe » Courrier Economie, 05/06/2014

Voir l'article


« Le patron belge de Stratus Packaging explique pourquoi il a investi à Viriat » La Voix de l'Ain, mai 2014

Voir l'article


« Stratus Seec à Viriat : l'étiquette haute technologie » Le Progrès, mai 2014 /

Voir l'article


« Stratus Le n°3 de l'étiquette de produits prospère dans l'Ain » Intermedia, 21 mai 2014

Voir l'article


« Stratus packaging poursuit ses investissements » Emballage Magazine, 20 mai 2014

Voir l'article


« Un nouveau développement » Etinord, Mai 2014

Voir l'article


« Le Groupe Stratus repousse les murs » Etinord, Avril 2014

Voir l'article


« Le monde étonnant des étiquettes ! » Nord Eclair, 29 mars 2014 /

Voir l'article


« La découverte du monde merveilleux des étiquettes au pays de Stratus ! » La Voix du Nord, 29 mars 2014

Voir l'article


FINAT Communiqué de presse 2014 - Foiling the Fraudsters.

Voir l'article


« Toner, jet d'encre : l'explosion numérique. » Caractère Magazine, Mars 2013

Voir l'article


« Les stars de l'imprimerie, Stratus Packaging lauréat Prix Industriel. » Caractère Magazine, Décembre 2012

Voir l'article


« Isidore Leiser explique en quoi les étiquettes constituent une solution économique et performante » Emballage Magazine, Novembre 2012

Voir l'article


Stratus Packaging primé pour son savoir-faire en impression numérique

Dans le cadre du grand concours mondial organisé auprès des clients HP à l'occasion de la DRUPA, le jury indépendant, constitué de plusieurs personnalités mondiales de l'étiquette et du packaging, a décerné à Stratus Packaging le second prix de l'étiquette dans la catégorie pharmacie et médicaments ce, parmi les multiples productions ennvoyées par les clients HP.

« Nous sommes particulièrement heureux d'avoir gagné un tel prix dans une compétition mondiale relevée. Nous souhaitons bien entendu féliciter notre équipe qui a fortement contribué à cette production de qualité et a démontré tout son savoir-faire dans le domaine de l'impression numérique. » Précise Isidore Leiser, PDG du Groupe Stratus Packaging

Ce travail a été réalisé sur une presse HP Indigo WS 6000, imprimé sur un PP argent, en 6 tons Pantone, avec pelliculage mat. Cette réalisation a permis de répondre précisément audésir du client qui souhaitait un aspect métal pour le fond et au contraire, en partie centrale, la valorisation des couleurs et du graphisme sur un fond blanc très pur.

Pour Stratus Packaging et Isidore Leiser, le numérique est une réponse optimisée à l'évolution du marché et aux exigences en termes de mentions variables, étiquettes à la demande ou à la réalisation de maquettes à des prix raisonnables. Le numérique est une solution pour satisfaire à la fois aux besoins de sécurité et au marketing, chaque étiquette peut être unique. Un autre avantage de l'impression numérique pour la clientèle est la réactivité d'approvisionnement très favorable à la diminution des stocks.


article-label Téléchargez l’article du «courrier économie» du 7 juin 2012.

QR Code & Flashcode, de Nouveaux Outils Marketing Très Prometteurs

Mis au point dans les années 1980 aux Etats-Unis, les codes Datamatrix sont les premiers codes 2D à avoir vu le jour.

Les codes 2D (ou codes bi-dimensionnels) se différencient des codes à barres classiques par leurs aspects visuels, les barres ver ticales (à 1 dimension) étant remplacées par un ensemble de petits carrés blancs et noirs constituant ainsi un plus grand carré (à 2 dimensions).

Le code Datamatrix a rapidement été suivi d’autres systèmes d’encodage à 2 dimensions tels que le code PDF-417, le MaxiCode (crée en 1987 par UPS pour le suivi de ses colis à travers le monde), les codes Aztec,…
Outre leur capacité à pouvoir stocker beaucoup plus d’informations, les codes 2D n’ont pas de contrainte dimensionnelle et peuvent être lus dans n’importe quel sens. Le système de lecture est, lui aussi, différent : les gencods sont presque exclusivement lus par des lasers là où les codes 2D le sont par des caméras relativement standard, telles que celles des webcams, des téléphones portables ou des ordinateurs, sont capables de lire un code 2D.

Depuis quelques mois, de nouveaux codes 2D sont venus s’interposer sous les yeux des consommateurs sans qu’ils s’en rendent réellement compte.
Parmi les codes 2D les plus couramment utilisés en 2010, on trouve le QR code et le Flashcode.

Le QR code (pour Quick Response code) a été créé au Japon, dans les années 1990, par DENSO-WAVE pour la firme TOYOTA qui souhaitait optimiser et sécuriser le flux des pièces mécaniques. Il devient en 1999 une référence au Japon avant de conquérir les marchés européens où il est, à ce jour, très largement utilisé. Le QR code classique permet de stocker 7089 caractères numériques ou 4296 caractères alphanumériques là où le code à barres classique ne permet guère de stocker plus de 10 ou 13 caractères. Par le biais d’un QR code, on peut rendre accessible une adresse URL permettant pour l’utilisateur les applications suivantes :

  • Accéder directement à un site internet
  • Recevoir un SMS ou un MMS lui précisant le moyen le plus court de se rendre dans le magasin le plus proche
  • Recevoir un SMS ou un MMS lui précisant s’il a gagné ou perdu à un jeu concours
  • Savoir quand passera le prochain bus…

Le Flashcode est un code 2D créé par l’AFMM (Association Française du Multimedia Mobile). Il reprendles bases du Datamatrix. Construit sur un format propriétaire il permet de réaliser sensiblement lesmêmes applications que le QR code. Sa capacité de stockage est moindre puisqu’il ne permet d’encoder que 2355 caractères alphanumériques.

En France, on trouve actuellement de très nombreuses applications Flashcodes, que ce soit dans les documents publicitaires des grandes enseignes (FNAC, CARREFOUR, CASINO, SOCIETE GENERALE…) ou sur les arrêts de bus et de métro de la RATP,…

Personnalisables et « customisables » à l’envie, les codes bi-dimensionnels peuvent reprendre les logos de n’importe quelle société, ou presque, comme le montre cet exemple avec notre logo et vous diriger vers le site internet.

La finalité de ces codes, outre les aspects ludiques et parfois pratiques, permet à n’importe quelle marque de savoir combien de personnes ont accédé à son site web par ce biais, combien de clients potentiels se sont intéressés à tel ou tel produit présenté dans un catalogue (anticipation de la demande client en magasins), quel produit n’a suscité aucun intérêt, quel consommateur est susceptible d’être intéressé par telle ou telle technologie,… En résumé, c’est un outil considérable permettant de cibler la communication sur ce qui intéresse réellement chaque consommateur.
Nous sommes en mesure de vous aider à utiliser pleinement les atouts de cette technologie en vous offrant la possibilité de cette personnalisation, soit par des impressions classiques, soit par des impressions numériques. Les codes 2D peuvent ainsi être utilisés pour sécuriser des documents, mettre en place des jeux concours avec des numéros aléatoires ou suivre 1 à 1 les consommateurs et ainsi venir enrichir votre connaissance de vos clients.

Le QR code (ci-dessous) renvoie à la vidéo de présentation de l’étiquette « ardoise » Stratus Packaging.

L’ÉTIQUETTE ARDOISE ET SON CODE 2D

  • Imprimé en flexo UV, le vernis « ardoise » permet de recouvrir toute ou partie d’une étiquette avec un vernis de protection sur lequel il est possible d’écrire à la craie.
  • Totalement résistant à l’eau, le vernis peut-être essuyé avec un chiffon humide comme le serait n’importe quelle ardoise ou n’importe quel tableau noir.
  • Impression en flexo UV éventuellement combinée à d’autres procédés : flexo à eau, sérigraphie, numérique…
  • Marchés : étiquettes de jouets, étiquettes informatives…

Cette étiquette est réalisée par Stratus Packaging Group et primée par la FINAT

Pour lire ce code, téléchargez une application gratuite sur : www://m.mobiletag.com ou envoyez par SMS le mot TAG au 30130 (un SMS contenant le lien URL est automatiquement retourné), sinon connectez-vous directement sur notre compte youtube : www.youtube.com/user/stratuspackaging.

La FINAT récompense STRATUS PACKAGING : 2 premiers prix et 7 distinctions

•  1er Prix dans la série « Etiquettes » pour les étiquettes de décor Delpeyrat.
Celles-ci sont déclinées en quatre recettes différentes. Les étiquettes sont imprimées sur PP blanc adhésif permanent, en 8 couleurs avec 2 vernis sélectifs, un mat et l’autre brillant. Impression et clichés réalisés par Stratus Packaging

 
•  1er Prix Flexostar d’Or pour le manchon rétractable Soup’Ideale oignon, qui a gagné dans la catégorie « Applications non adhésives ».
Ce manchon est imprimé par Stratus Packaging, sur rétractable 50 microns, en 5 couleurs plus 1 blanc.

•  7 autres étiquettes de Stratus Packaging ont obtenu une distinction « highly commended » dont, Djeep – Clearacil – Vin de Corbière


2 récompenses pour STRATUS PACKAGING lors des derniers Flexostar.


•  1 Flexostar de Bronze pour l’étiquette Delpeyrat « Emincés de magret de canard mariné à la basquaise ».
Celle-ci est déclinée en quatre recettes différentes. L'étiquette est imprimée sur PP blanc adhésif permanent, en 8 couleurs avec 2 vernis sélectifs, un mat et l’autre brillant. Impression et clichés réalisés par Stratus Packaging.

 
•  1 Flexostar d’Or pour le manchon rétractable Soup’Ideale Endives
Ce manchon est imprimé par Stratus Packaging, sur rétractable 50 microns, en 5 couleurs plus 1 blanc.



Nouvelle reconnaissance du savoir-faire de Stratus Packaging lors de la 30ème édition de la FINAT 2010.

Stratus Packaging a obtenu la distinction d'imprimeur "higlhy comended" à deux reprises lors de la Finat 2010 avec les deux réalisations suivantes:

•  Prix « Highly recomended » pour l’étiquette Clearasil Biactol, dans la catégorie flexographie. La distinction porte notamment sur l'extrême finesse du dégradé et des volutes tramées ; à souligner aussi la présence du marquage à froid argent et du vernis mat sur cette étiquette.

•  Prix « Highly recomended » pour les étiquettes des gels de douche Monoprix Gelgourmand, dans la catégorie « série d’étiquettes ». Celles-ci sont remarquées pour l’harmonie de la gamme, mais également pour la netteté et le « relief » de l’impression donné aux étiquettes par le vernis brillant.



Stratus Packaging valorise l’impression numérique

Stratus Packaging, qui a été le premier imprimeur en France à s’équiper d’une presse numérique, a organisé récemment une journée découverte sur ce procédé, en collaboration avec son fournisseur HP Indigo. Si l’impression numérique connaît une forte croissance tant dans le domaine de l’étiquette que celui de l’emballage souple, ce n’est pas par hasard, estime le constructeur des presses. Le procédé répond au développement des petites séries, explique Patrice Bernou, directeur marketing des presses Indigo de HP France. Comme l’a confirmé la société Léa Nature qui développe des cosmétiques bio et qui comptait plus de 250 références l’an dernier. Ainsi, en 2009 sur 10 millions d’étiquettes qu’elle a fait imprimer, 5,4 millions l’ont été en numérique, et depuis le début de cette année ce sont 4,3 millions qui l’ont été sur les 6,3 millions déjà imprimées. «Nos produits étant certifiés Ecocert, nous sommes très attentifs à l’environnement, et de ce point de vue le numérique apporte un plus puisqu’il ne génère aucune gâche» indique Océane Dutoit, chargée de packaging. Pour sa part, la société Denis&Fils, qui fabrique des bougies de décoration majoritairement pour les marques MDD, avec plus de 2500 références, privilégie le procédé en raison d’une rotation rapide des gammes avec un tiers renouvelé par an.

Si dans le domaine de l’emballage, l’étiquette représente 90% du marché d’HP Indigo en France, le souple qui capte les 10% restant enregistre une croissance de l’ordre de 15%. C’est précisément pour répondre à cette évolution du marché que Stratus Packaging a poursuivi ses investissements sur son site de Limoges avec une deuxième presse numérique, une HP Indigo ws 4500 complétée l’an dernier par une autre HP Indigo, en l’occurrence une ws 6000. La première qui accepte des supports de 12 à 350 microns imprime en 4 couleurs à raison de 15 m/min, ou en 2 ou 1 couleur à 30 m/min. La seconde réalise une impression 4 couleurs à raison de 30 m/min ou 2 ou 1 couleur à un rythme de 60 m/min. Une fois imprimé, le support peut être enrichi par un vernis à particules pour des effets granit par exemple, ou la dorure à chaud sans dorure. Cette dernière solution est présentée comme une solution économique qui privilégie la finesse des détails pour un résultat haut de gamme. «Il s’agit, explique Isidore Leiser, pdg de Stratus Packaging, d’une impression indichromique sur un support métallisé qui offre une panoplie de couleurs très large avec un rendu exceptionnel». Stratus Packaging offre ainsi plusieurs procédés qui peuvent se marier entre eux pour valoriser le support. Outre la qualité de l’impression, le numérique présente de nombreux avantages, estime la société. Au-delà des tirages courts, il autorise une diversité des visuels et des délais rapides. Compte tenu de l’absence de plaques, le procédé offre également plus de souplesse, évite la gâche et les émissions associées. Par ailleurs, les encres digitales qui sont constituées de pigments minéraux classiques enrobés de polymères mélangés avec de l’huile d’origine pétrolière n’ont aucun impact négatif sur l’environnemental, assure P. Bernou. Même si les encres ne pèsent que très légèrement sur un support, fait remarquer le directeur marketing, HP Indigo étudie actuellement leur biodégradabilité. Si le procédé numérique dynamise l’impression d’un produit, le support doit toutefois répondre à certaines caractéristiques pour s’assurer d’une bonne adhésion de l’encre, estime Fasson/Avery Dennison. Ainsi, il est recommandé d’utiliser un substrat comportant un couchage de surface, indique Angeline Ramos de Fasson. A contrario un support sans top coat présente plusieurs inconvénients, dit-elle. Notamment une réduction de vie du blanchet de la machine et une plus grande consommation d’encre, indique-t-elle. «Avec un couchage, l’accroche de l’encre sera meilleure parce que l’image est formée grâce à une interaction de l’encre électrostatique et d’une réaction chimique activée par la chaleur ; précisément l’encre dispose de caractéristiques pour fonctionner dans cet environnement».

Dans un monde où les entreprises réalisent plus de 50% de leur chiffre d’affaires avec des produits de moins de 3 ans, l’impression devient une alternative de demain, estime Stratus Packaging. L’entreprise y répond avec un parc de machines de dernière génération et une palette de solutions personnalisables. Non seulement dans le numérique mais aussi dans le domaine de la flexo (à l’eau et UV), de la typo, de l’offset, de la sérigraphique appliqués aux supports adhésifs (étiquettes,…) et non adhésifs (manchons, IML, cartonette…).

Début 2010, Laurent Wauquier, secrétaire d’Etat à l’Emploi visite une des usines Stratus Packaging

Stratus Seec, site industriel situé à Viriat ( 01 ) spécialiste de l’étiquette adhésive et filiale du groupe Stratus Packaging dirigé par Isidore Leiser, a récemment présenté ses équipements et son savoir faire à Laurent Wauquier, secrétaire d’Etat à l’Emploi, ainsi qu’aux élus, député Européen, de l’Ain et maire de Viriat qui l’accompagnaient.

Le ministre a particulièrement apprécié la stratégie de développement du groupe, axée sur l’innovation, l’investissement en technologies de pointe, la prise en compte des critères environnementaux et une politique sociale impliquant l’ensemble du personnel.

Sur ce dernier point, Laurent Wauquier a félicité Jean-Jacques Combémorel, Directeur industriel Groupe et ses équipes pour leurs actions en faveur de la formation et la reconversion de salariés séniors ainsi que le perfectionnement des plus jeunes à travers un système actif de tutorat.

article-label Téléchargez l’article de «Etiqpack» de juillet 2010.
article-label Téléchargez l’article de «La Tribune» du 8 juin 2010 concernant les investissements de Stratus Packaging.
article-label Téléchargez l’article du magazine «PAP'ARGUS» du mois d'avril 2009 sur Stratus Packaging.
article-label Téléchargez l’article du magazine « Labels & Labeling » du mois de novembre sur Stratus Packaging.
Téléchargez l'article de La Tribune intitulé "Stratus Packaging entre dans une nouvelle phase de croissance", en cliquant sur l'image ci-contre.
Téléchargez l'article intitulé "Stratus Packaging se renforce en Europe Occidentale", en cliquant sur l'image ci-contre.


Article de la revue " Nouvelles Graphiques",

Téléchargez l'article intitulé "Des étiquettes pour un marché en expansion", en cliquant sur l'image ci-contre.

Article de la revue "Etiquettes Plus", septembre 2007

Téléchargez l'article intitulé "Proposer beaucoup plus qu'une étiquette", en cliquant sur l'image ci-contre.

Le 2 juillet 2007,

Deux prix récompensent le travail de Stratus Packaging. Ses prix ont été remis en mai dernier lors du congrès de la finat de Berlin. Stratus Packaging s'est vu récompensé du premier prix dans la catégorie livrets et coupons ainsi que du prix « highly comended » dans la catégorie impression combinée. Deux domaines où Stratus entend asseoir sa position de leadership et étendre sa gamme de produits.
BRIQUETSPRESSE

Novembre 2006,

Stratus Packaging gagne le GRAND PRIX DE L'ETIQUETTE ADHESIVE 2006 en IMPRESSION COMBINEES
Novembre 2006

Participation de Stratus Packaging au salon de l'emballage à Paris (Hall 6 Stand 6 E 142).
Octobre 2006

Participation de Stratus Packaging à IMLCON 2006 à Chicago.
Présentations des nouveautés pour le marché des étiquettes IML..
Juin 2006

Les 7, 8 et 9 juin 2006, HP INDIGO participation de Stratus Packaging sur les machines d'impression numérique. A cette occasion Stratus Packaging a reçu le premier prix : le record du plus grand nombre d'impression sur machine HP WS 4050 sur les 12 derniers mois...
Février 2006

Stratus Packaging investit dans la première WS 4050 en France. Machine numérique d'HP